Blog de Djan GICQUEL

Informagicien, crypto-convaincu, adorateur des internets 2.0, des chats et des logiciels libres

Les abus de langage qui pourrissent nos causes politiques

Publié le lundi 5 août 2019, par Djan

Mis à jour le dimanche 14 janvier 2024

Mots clés : démocratie, refléxion/philosophie,

Après les abus de langage qui pourrissent internet je voulais revenir sur quelques phrases que je lis ou que j’entends de la part de personnages politiques. Je parle, dans cet article de la politique et non pas du cirque médiatique.

 démocratie participative, démocratie collaborative, démocratie directe

De prime abord on dirait des pléonasmes.

Comment une démocratie (dêmos, « le peuple », kratos, « le pouvoir ») pourrait-elle ne pas être participative ou directe ?
Dit autrement, pourquoi devrait-on préciser qu’un régime ou le peuple exerce le pouvoir est participatif ?
Ou que le peuple peut collaborer avec les élus ?
En démocratie, les élus ne sont-ils pas au service du peuple ?

S’il faut le préciser c’est que le peuple n’a pas le pouvoir et que, donc on est pas en démocratie. Il en va de même pour l’oxymore « démocratie représentative ». Soit le peuple a le pouvoir soit ses représentants l’exercent à sa place.

 Je suis apolitique

Quand quelqu’un se prétend « apolitique » il fait souvent un contresens. La définition de « politique » est « Qui a rapport aux affaires publiques, au gouvernement d’un État, ou aux relations mutuelles des divers États ». Autrement dis quand on donne son avis sur la manière de gérer une commune, une région ou un État, on exprime une opinion politique. La plupart des personnes qui se disent « apolitique » sont en fait « apartisan » autrement dis quelqu’un qui ne milite pas pour un parti politique précis.

 les démocraties européennes

Sauf que nous ne sommes pas en démocratie. Pour cela il faudrait que le peuple ait le pouvoir de voter les lois et que les élus s’y soumettent. Il faudrait donc réécrire la constitution pour donner ce pouvoir au peuple. En attendant on peut toujours rêver de la démocratie. De plus dans l’Union Européenne c’est la commission qui détient le pouvoir. Il n’est pas possible d’avoir une démocratie dans l’espace de l’Union Européenne tel qu’elle est constituée aujourd’hui.

 Ça se démocratise

Si on décompose correctement et sémantiquement cette phrase elle voudrait dire « cela (re)donne du pouvoir au peuple ». Or vendre massivement des produits Apple, ou Samsung, trouver 3 Starbucks dans ma ville ou faire adopter la réalité virtuelle (drôle d’oxymore) et les tablettes ne donnent pas plus de pouvoir politique aux citoyens, à ma connaissance. Cette expression est utilisée à tort et à travers, en particulier lorsqu’on parle dans les médias de nouveaux gadgets technologiques.

 le féminisme recherche l’égalité des sexes

Je crois que cet abus de langage est néfaste de mille façons différentes. Cet argument est d’ailleurs utilisé par des mouvements type « la manif pour tous » en arguant que le féminisme moderne veut abolir les sexes et/ou le genre (ça et apprendre aux enfants à se masturber en maternelle), ce qui est faux bien sûr. Le féminisme cherche avant tout que nous ayons tous les mêmes droits, peu importe notre sexe et notre identité de genre.

 la France est le pays des droits de l’homme

J’aimerais bien ce que ce soit le cas. J’aimerais bien que la France soit fidèle aux idées des lumières que « liberté, égalité, fraternité » soit plus que des mots. Mais la France n’est plus le pays des droits de l’homme depuis longtemps si elle l’a jamais été. Depuis quelques années elle vote des lois extrêmement liberticides (loi renseignement, état d’urgence, loi anti-terroriste...), les inégalités, notamment de salaires, se creusent surtout avec les plus fragiles (chômeurs, précaires...), et la fraternité est punie (migrants, lanceurs d’alertes).

 tous les hommes naissent libres et égaux en droits

Cette phrase vient de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. C’est plutôt un idéal à atteindre. Et j’espère qu’on y sera un jour, mais le chemin est encore très long et on est pas près de l’atteindre. Le féminisme nous montre qu’on a déjà pas les mêmes droits entre les différents genres, ça montre qu’il reste du chemin à faire et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autre. Je pense que l’esprit de la DDHC n’est pas d’avoir les mêmes droits sur le papier mais bien en pratique. À noter que la DDHC n’a pas de valeur légale et qu’elle ne contraint aucunement les gouvernements.

 nul le ne peut être inquiété pour ses opinions

Celle-ci aussi vient de la DDHC. Ça serait vraiment cool. Mais au contraire, j’ai l’impression que les opinions politiques ou philosophiques divergentes (contraire à la majorité) sont plus un problème aujourd’hui. Mon constat c’est qu’au vu de la société de surveillance et des communautarismes exacerbé qu’aujourd’hui j’ai le sentiment que la société invite les citoyens à s’auto-censurer. Oui, aujourd’hui on peut être inquiété pour ses opinions.

 l’anarchie c’est le bordel

Cela vient surtout d’une idée reçue sur l’anarchisme qui raconte que l’anarchie est un régime sans foi ni lois ou la loi du plus fort prime. Le modèle de gouvernance proposé par l’anarchisme et un peu différent. En fait l’anarchisme propose un modèle de gouvernance ou tout le monde peu s’exprimer et dans lequel la voix de chaque personne est égale à une autre peu importe sa fortune, son genre, sa religion, etc.
La plupart des personnes qui parlent d’anarchie confondent l’anarchie (le système politique) et le chaos (l’absence de système politique).

Un message, un commentaire ?

Note : Ce forum n'est pas un espace SAV. Merci de soumettre vos problèmes sur un forum spécialisé en rapport avec votre question. Si la question concerne un script que j'ai écrit merci de me contacter par courriel.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


Dernières brèves

Quand la complexité prend le pouvoir 27 février

Internet en 7 protocoles pour les nulls 23 février

Faille critique dans Outlook 22 février

IA : le devenir légume de l’humanité ? 21 février

Allez dématérialiser vos mères 10 février

La CNIL accusée de ne pas remplir « sa mission de veiller au respect du RGPD » 7 février

Le code a changé : Une vie sans Internet 21 janvier

Immersion dans un DATACENTRE avec OVHcloud à Roubaix 8 janvier

ChatGPT vient de devenir dangereux 28 décembre 2023

Les algorithmes menacent-ils l’humanité ? 26 décembre 2023

Dernière brève et flux RSS 24 décembre 2023

Cyberattaque : la carte des villes, départements et hôpitaux victimes en 2023 19 décembre 2023

Google Drive et le voyage dans le temps 4 décembre 2023

Outlook copie vos données vers les serveurs Microsoft 15 novembre 2023

Les VPN sont-ils utiles ? 1er novembre 2023


Articles épinglés

Rechercher

Agenda du libre en Alsace

Strasbourg : Halte à l’Obsolescence et au Pistage, Le samedi 16 mars 2024 de 14h00 à 17h00.

Maxéville : Assemblée générale, Le vendredi 8 mars 2024 de 20h30 à 23h59.

Vandœuvre-lès-Nancy : Partage de connaissances autour du navigateur Mozilla Firefox et de ses paramétrages, Le mercredi 21 février 2024 de 18h00 à 20h00.

Metz : Café numérique : naviguer sur internet en toute sécurité, Le samedi 23 mars 2024 de 14h00 à 16h00.

Metz : Réunion du BUG : initiation aux logiciels graphiques, Le samedi 16 mars 2024 de 14h00 à 17h00.


no-gafam-zone
Onestlà!
Web0 manifesto