Informagicien, crypto-enthousiaste, adorateur des internets 2.0, des chats et des logiciels libres

Pour Amnesty International le chiffrement doit être un droit fondamental

samedi 26 mars 2016

Mots clés : chiffrement, logiciels libres, vie privée,

J’ai l’impression que certains sont un peu des bisounours...
On ne devrait plus attendre des États qu’il garantissent nos fondamentaux comme la vie privée, ils ont montrés à plusieurs reprises qu’ils étaient clairement contre.

Ce qu’il faut c’est au choix trouver des moyens pour les contraindre à garantir nos droits (règlement européen par exemple) ou garentir ces droits nous-même de façon technique (en utilisant du chiffrement et des logiciels libre). C’est mon choix et je vous recommande d’en faire autant.

Je pense qu’un jour (proche ou lointain) le chiffrement va devenir illégal. Et nous serons donc des hors-la-loi.


Voir en ligne : Pour Amnesty International le chiffrement doit être un droit fondamental