Informagicien, crypto-enthousiaste, adorateur des internets 2.0, des chats et des logiciels libres

La guerre des OS est un non-sens

Publié le lundi 14 juillet 2014, par Djan

Mis à jour le mardi 11 avril 2017

Mots clés : OS (système d’exploitation), refléxion,

En fait le débat des système d’exploitations (OS), comme celui des éditeurs de texte ou des CMS n’est, à mon humble avis, qu’un débat stérile de plus. Certes on peu faire des comparaisons sans fin pour savoir lequel possède la meilleur interface graphique ou la meilleur sécurité. Mais ce dont je suis convaincu intimement c’est que le meilleur OS est celui qui nous convient. Donc la réponse sera sans doute différent pour chaque personne.

Se replacer du point de vue de l’utilisateur·erice
J’ai connu nombre de profils utilisateur·erice·s de systèmes d’exploitation dans ma vie personnel (un peu moins dans ma vie professionnel) et j’en rencontrerais encore. Chaque cas est unique ou presque. Il a bien des similitudes mais chaque utilisateur·erice si lamda soit-il a ses petites habitudes, ses manies et surtout des raisonnements différents.

Moi par exemple je fonctionne beaucoup par raccourcis clavier. Sur lubuntu (openbox+lxde) j’ai paramétré des séries de raccourcis pour lancer mes applications favorites.

Ma mère ne fonctionne que par icônes et par menus. Elle s’y retrouve très bien sous Xubuntu. Elle accède à ses applications via un menu et peut ajouter des icônes à sa barre de tache ou son bureau d’un simple glissé-déposé.

Un pote à moi sous MACOS apprécie l’interface épurée et simpliste sans compromis avec l’efficacité. Le principe de vie privée il s’en fiche un peu, du moment que le système est stable et sans virus.

Ma voisine apprécie l’interface très visuel de Windows 8. Elle a commencé sous XP puis elle a fait un rapide passage sous MacOS.

Les utilisateur·erice·s de mon entreprise ont passé avec quelques difficultés le cap de XP à Windows 7 mais en sont globalement satisfait de la nouvelle interface.

Je ne crois pas qu’on peut imposer un OS à un utilisateur·erice. Parce que les petites habitudes qu’il a acquise au fil de l’utilisation ne disparaissent pas ainsi. Si une fonction qu’il utilisait est amené à disparaître, celle-ci doit impérativement être remplacé, ou au pire une compensation doit être trouvée.
Un exemple simple, windows 7 offre la prévisualisation des fenêtres dans la barre de tâche. Soyez sûr que pour faire passer une certains nombre d’utilisateur·erice·s sous GNU/Linux il faudra qu’il retrouve cette fonction. Par chance elle est disponible sur plusieurs environnement de bureau notamment grâce à compiz. Si cette fonction n’est pas présente il faut quelque chose qui la remplace. Par exemple compiz permet un aperçu de la fenêtre avec alt+tab. Ça peut être une alternative intéressante.

Et arrêtez de faire son libriste borné
Il me semble que j’ai été pendant un temps un libriste borné. Et je rejoins l’avis de Walane ce n’est pas une bonne chose. Il est inutile et contre-productif d’expliquer à quelqu’un qu’il se trompe en utilisant tel ou tel OS. Dites lui simplement que c’est son choix et pas le votre, et vous pouvez même lui expliquer pourquoi vous préférez un autre OS. L’essentiel c’est qu’un utilisateur soit sur l’OS qui lui corresponde avec lequel il est le plus efficace. Pourvu qu’on ne tombe pas dans le cliché du libriste aveugle.

Je conclu ce billet avec une citation trouvé par Maxime. Merci à lui pour la relecture et son aide grammaticale.

Vous pouvez obliger un âne à traverser l’eau, mais vous ne pouvez pas l’obliger à en boire. - Proverbe Créole


Crédit image : OS humor

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)