Informagicien, crypto-convaincu, adorateur des internets 2.0, des chats et des logiciels libres

Hold-up et le numérique

Publié le samedi 12 décembre 2020, par Djan

Mis à jour le samedi 12 décembre 2020

Mots clés : GAFAM, santé,

J’aimerais revenir sur un passage du documentaire Hold-up qui parle de numérique.

Apple, je n’ai pas vraiment le cheminement mais j’ai l’impression qu’on nous parlait d’une valorisation à 1000 milliards de dollars.

Effectivement et même mieux. Selon Mac4ever c’est même 1172 milliards en novembre 2019. Cela dit Microsoft a également dépassé les 1000 miliards en 2019 avec Amazon.

Sur l’état d’esprit de Jeff Bezos, je crois qu’on s’en fout en fait. Il a le même état d’esprit que ses semblables comme Bill Gates, Mark Zuckerberg ou Eric Schmitt. Des gens qui pensent qu’ils ont tout réussi tout seul et qui ne rendent de compte à personne.

[...]une crise sanitaire certes mais une crise fondamentale des pouvoirs financiers dans lequel le banquier traditionnel, celui que l’on dépeint toujours comme étant le mauvais garçon, deviendrait même le petit agneau qu’il faut défendre.

On rappelle quand même que la crise économique de 2008 vient des banquierset leurs potes traders. D’ailleurs l’UE a emprunté 750 milliards d’euros aux banques. Des milliards qui vont finir sur les marché financiers pour jouer à la roulette russe. Non les banquiers ne sont pas à plaindre.

Ça veut dire qu’avec des moyens techniques adapté, à un moment donné, l’argent liquide n’aura plus vraiment de nécessité

Certes on se dirige progressivement vers la fin de l’argent liquide, officiellement pour lutter contre la fraude. Quant aux moyens techniques, on les utilise depuis quelques années, il s’agit de la carte bancaire. Rien à voir avec la COVID-19 donc. Mais il s’agit moins de moyens dans ce cas que d’une politique visant à supprimer les pièces et les billets pour passer à une monnaie totalement digitale numérique.

Le dernier extrait contient beaucoup d’informations je vais donc le découper en morceaux.

Le vecteur qui permet le paiement en ligne c’est votre téléphone mobile, le téléphone mobile aujourd’hui avec une norme qui s’appelle NFC permet en fait le paiement sans contact.

Exact la norme NFC (communication en champ proche) existe depuis une dizaine d’années d’après Wikipedia et elle permet de payer sans contact. C’est ce que vous avez dans vos carte bancaire et sur certains smartphone. Ça n’a pas été inventé pendant la crise de la COVID.

Le sans contact c’est un sujet covid. Pas de contact avec les vecteurs qui vont porter le virus. Pas de contact avec le billet de banque qui peut et qui a été certainement dans toutes les mains.

Je vais laisser ce passage à l’appréciation des médecins qui me lise.
Le Sars-Cov2 se transmet par les billets de banque ?

Donc au final notre carte de crédit et notre téléphone mobile c’est un sujet extrêmement important. Si jamais l’argent liquide disparaissait au niveau mondial et que le téléphone mobile était le simple élément de paiement, on basculerait dans un autre monde qui serait le monde de la donnée.

Mais on est déjà dans le monde de la donnée. La première version de la page big data de Wikipedia date de décembre 2010 [1]. On ne peut pas dire que c’est une nouveauté.

Mais le monde de la donnée pose un problème. Qui est un problème de l’intimité de l’être humain. Et de sa liberté absolue et de son libre arbitre.

Oui heureusement que des associations comme LQDN ou Framasoft nous alerte depuis 10 ans sur ces problèmes.

Ce téléphone mobile quand vous le portez dans la poche et vous payez avec et que vous auriez tendance à payer avec, évidemment contient d’autres capteurs. Et parmi les autres capteurs il a une petite puce bluetooth.

Attention les smartphones contiennent des puces Bluetooth extrêmement dangereuses mais qui sont incapables de communiquer avec des appareils à plus de 100 mètres [2]. Si vous vouliez faire peur il fallait parler des capteurs GPS qui géolocalise une personne au mètre près ou des antennes relais qui, par triangulation, peuvent suivre le trajet d’une personne.

Et bluetooth c’est ce qui a été exploité dans l’application Stop Covid.

Exact. Ça parait logique puisque le but de l’application est de détecter les appareils proche en mode hors-ligne. Donc utilisation de bluetooth qui est vraiment indiqué dans ce cas.
On aurait aimé que cet entrepreneur dans le numérique nous parle plutôt du CAPTCHA Google intégré dans la première version de l’application [3].

C’est un sujet qui est fondamental parce que pendant la phase covid au mois de mai de cette année certaines personnes, ce n’est pas tout le monde d’après l’enquête que l’on a pu mener, ont reçu sur leur téléphone Android le suivi de leur activité. Google avait suivi leur activité et leur faisait un rapport de contrôle.

C’est très naïf quand même. 2013 : affaire Snowden. 2020 : on se rend compte que Google suit l’activité des personnes sur Android. Sauf que ça fait lomgtemps que c’est le cas [4]. Oui c’est bien toutes les personnes, l’enquête qu’a mené cet entrepreneur a été légère semble t-il...

Mais Google n’est pas l’état. Google est une société privée. Quelle est l’éthique de cette société privée. Quels sont les projets de cette société privée ? L’un des projets de Google clairement établi du groupe Alphabet c’est l’immortalité.

Oui et Google ne s’en cache pas. [5]

Ce qu’Elon Musk a annoncé la capacité d’influer sur l’esprit humain dès l’année prochaine après avoir fait la semaine dernière un test d’implantation d’une clé USB dans le cerveau d’un cochon autour de son projet Neuralink. Personne ou très peu de monde n’a posé le sujet éthique. La manipulation de la conscience de l’extérieur dans un monde qui cherche l’immortalité.

J’aurais bien aimé justement une vraie réflexion sur l’immortalité, le contrôle de la conscience, et avoir le point de vue détaillé de cette personne.

En conclusion ce qui est dit est vrai mais assemblé de telle manière à nous filer les chocottes sur des sujets secondaires ou lointain comme le bluetooth ou le transhumanisme de Google, au lieu de mettre l’accent sur les sujet importants et immédiats comme la manipulation des élections de la part de Facebook [6], le pistage des GAFAM. J’aurais bien aimé qu’on cite des logiciels libres, en alternatives à ces géants.

Un message, un commentaire ?

Note : Ce forum n'est pas un espace SAV. Merci de soumettre vos problèmes sur un forum spécialisé en rapport avec votre question. Si la question concerne un script que j'ai écrit merci de me contacter par courriel.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


Dernières brèves

Nettoyons le web ! 30 avril

Quelques réflexions sur la sauvegarde après l’incendie OVH 30 avril

Comment le management formel tue les organisations 22 avril

Les risques de dérives de TousAntiCovid 21 avril

Les réseaux sociaux sont dangereux. Très dangereux. 17 avril

InterHop répond à France Inter et à Doctolib 8 avril

Google Chrome et la fin des cookies tiers 3 avril

Pourquoi Richard M. Stallman doit dégager de la scène du logiciel libre 25 mars

L’inquiétante trajectoire de la consommation énergétique du numérique 20 mars

Les bonnes pratiques de sauvegarde 13 mars


Articles populaires

Réduire son empreinte carbone numérique
Protéger sa navigation sous Firefox
Du bon usage des profils Firefox
Webmasters, vous n’êtes pas obligés d’aider les GAFAM
Syncthing, la syncronisation libre et sécurisée


Rechercher

Agenda du libre en Alsace

Cutry : Lab_oh ! - Ateliers découverte GNU/LInux, Le samedi 22 mai 2021 de 09h00 à 11h00.

Vandoeuvre-lès-Nancy : Alternatives et contournements de « Youtube », Le jeudi 17 juin 2021 de 17h30 à 20h00.

Vandœuvre-lès-Nancy : Statistiques descriptives à l’aide d’un tableur, Le mercredi 26 mai 2021 de 10h00 à 12h00.

Vandœuvre-lès-Nancy : Graphisme et photomontage, Le samedi 26 juin 2021 de 15h00 à 17h00.

Vandœuvre-lès-Nancy : Graphisme et photomontage, Le samedi 19 juin 2021 de 15h00 à 17h00.


no-gafam-zone