Informagicien, crypto-convaincu, adorateur des internets 2.0, des chats et des logiciels libres

Des orgonites pour vous protéger des ondes élétromagnétiques

Publié le jeudi 6 juillet 2017, par Djan

Mis à jour le mardi 30 avril 2019

Mots clés : bien être, santé, énergies,

Avertissement : Cet article va parler de pseudo-science et d’énergies.

Les orgonites sont des objets constitués de résine (polyester, époxy, naturelle) ou caramel, de copeaux de métal (aluminium, cuivre, fer, acier…) et d’un bout de quartz blanc/gris/transparent. Elles sont censées transmuter l’énergie morte (alias dead orgone ou DOR) en énergie positive (alias positive orgone ou POR) et donc revitaliser les êtres vivants.

La question de savoir que sont les orgonites est intéressante mais d’autres plus au courant que moi y ont déjà répondu et de manière très détaillé. Aussi je pense que je ferais mieux de vous parler des effets de ces objets plutôt que de leur fonctionnement. Fonctionnement d’ailleurs dont je n’ai pas encore tout compris n’étant moi-même pas expert.

Je l’avais écris dans un précédent article, je ne recommande rien que je n’ai testé et approuvé moi-même. Ceux qui me connaissent savent que j’ai un esprit très cartésien et donc pour croire à quelque chose j’ai besoin de preuves concrètes. J’ai testé les orgonites. J’en ai acheté deux sur le salon Bio&co de Strasbourg. J’étais fortement sceptique quant à leur efficacité. Et pour cause leur efficacité n’a pas été reconnu par la communauté scientifique (d’après ce que j’en ai compris). Pourtant, il semble que de (très) nombreux possesseurs d’orgonites en relate les nombreux effets positifs. Pour ma part après quelques jours d’utilisation, j’ai retrouvé un sommeil plus sain, je ne baille plus au saut du lit, ni dans la journée. Je me sens moins fatigué mais un peu dans le vague par moment. L’orgnonite est posé sur ma table de chevet mais je la porte aussi sur moi.

Pourquoi je vous parle des orgonites sur un blog ayant pour principal sujet l’informatique. Justement parce que l’utilisation intensive des outils numérique et les ondes qu’ils produisent, ont des effets néfastes sur l’organisme. À part les fabricants de smartphones, les opérateurs de téléphonie et les FAI je pense que personne ne contredira cette thèse. D’après les orgonautes (ceux qui fabriquent les orgonites), elles ont la capacité de revitaliser les êtres vivants et donc de contrebalancer les effets nocifs des ondes électromagnétiques produits notamment par les routeurs wifi, les smartphones, les antennes relais, les satellites… Je n’écris pas cet article pour vous vendre quoi que ce soit. Je vous laisse seul juge de ce qui est bon pour vous.

Si cela vous intéresse, j’ai acheté mes orgonites auprès de ces personnes (attention le site n’est pas sécurisé en https) qui étaient présentent au salon Bio de Strasbourg en mai 2017. Si cela vous est possible je vous conseille de les acheter en direct et non sur internet afin de pouvoir discuter avec les orgonautes. Le fait que les orgonites soient fabriqués à la main me semble aussi très important. Elles vous expliqueront comment elles sont fabriquées, et vous comprendrez immédiatement pourquoi la plupart les orgonites dépasse allégrement les 50 €. Cependant après une semaine d’utilisation, et vu les avantages qu’elles procurent c’est un prix qui me semble juste.

PS : Inutile d’écrire dans les commentaires que l’orgone n’existe pas et que tout cela n’est que le délire d’illuminés écolos, vous ne m’apprendrez rien que je n’ai déjà lu sur les pages Wikipédia Orgone et Orgonite.

Un message, un commentaire ?

Note : Ce forum n'est pas un espace SAV. Merci de soumettre vos problèmes sur un forum spécialisé en rapport avec votre question. Si la question concerne un script que j'ai écrit merci de me contacter par courriel.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)