Informagicien, crypto-enthousiaste, adorateur des internets 2.0, des chats et des logiciels libres

Réduire son empreinte numérique

Publié le lundi 20 mai 2019, par Djan

Mis à jour le mercredi 5 juin 2019

Mots clés : internet décentralisé, écologie,

Le numérique est très polluant et son simple usage n’est pas écologique. Mais on peut limiter notre impact en changeants nos pratiques. Cela peut en outre se révéler également économique au niveau individuel. J’ai essayé de classer cette liste par facilité de mise en œuvre.

 Bloquer la publicité et les pisteurs de façon efficace sur le web

La publicité consomme des ressources pour la stocker, calculer des enchères instantanées et l’afficher sur les sites web. La bloquer est donc un acte anti-capitaliste mais aussi un acte écologique puisque qu’une publicité qui ne s’affiche pas consomme moins d’énergie.

Dans les deux captures ci-dessous regardez le nombre de requêtes et le volume de données téléchargées avec et sans uBlockO. Les chiffres sont sans appels.

Le site web du Figaro de base sans protection
Le site web du Figaro avec uBlockOrigin configuré

Les pisteurs GAFAM intégrés aux sites web permettent de les enrichir de fonctionnalités interactives mais c’est au prix d’une perte de vie privée, d’une forte consommation énergétique et d’un ralentissement global du site. Bloquer les publicités et les pisteurs permettent de raccourcir le chargement des pages et ménager votre processeur.

Protéger sa navigation sous Firefox

 Limiter l’usage des moteurs de recherches

Votre premier moteur de recherche doit être votre navigateur. Utiliser au maximum l’historique et les marques-pages de votre navigateur. Dans Firefox les premiers résultats suggérés dans la barre d’adresse proviennent de l’historique et des marques-pages. Vous pouvez également utiliser les recherches par mots-clés dans Firefox pour interroger un moteur de recherche sur un site spécifique. Pensez également à désactiver les suggestions de recherches pour supprimer les appels inutiles.
https://www.blog-libre.org/2018/01/13/mieux-utiliser-la-barre-dadresse-de-firefox/
https://support.mozilla.org/fr/kb/comment-rechercher-site-barre-adresse

 Limiter et optimiser son usage du cloud

Nous avons l’habitude de passer par le cloud (Google Drive, Onedrive, Dropbox, Icloud...) pour stocker ou envoyer nos fichiers. Pourtant ce mode de distribution n’est

  • ni résilient, si le serveur tombe, tous les fichiers sont indisponibles
  • ni efficient, il faut passer par des serveurs tiers ce qui augmente le temps du transfert et la consommation énergétique
  • peu écologique puisqu’il faut maintenir l’infrastructure permettant de stocker et de servir ces fichiers.

Le cloud consomme donc beaucoup d’énergie et il en consomme de plus en plus. Le volume de données à stocker augmente au fil du temps et il faut redonder les fichiers pour faire face aux pertes de données et aux lenteurs d’accès. Ces données qu’on dit « dématérialisées » représente en fait des millions de disques durs dans des milliers de centres de données dans le monde. Le cloud c’est tout sauf immatériel.

Dans une optique d’informatique plus écologique il convient donc de limiter son usage du cloud au strict nécessaire. Pour rappel le cloud ne peut être considéré comme une sauvegarde, car le service peut s’arrêter à tout moment. Le cloud c’est l’ordinateur des autres.

  • Privilégier le stockage local sur disque dur
  • Ne pas envoyer des pièces jointes volumineuses par email mais la stocker sur un serveur [1]
  • Nettoyer vos anciens fichiers sur les serveurs distants
  • Utiliser des services alternatifs à Google qui supprime les fichiers automatiquement

Firefox Send
Framadrop

 Limiter son usage du streaming

Le streaming consomme énormément d’énergie. Il faut stocker la vidéo dans plusieurs formats afin d’adapter la qualité de réception, il faut beaucoup de serveurs pour stocker les vidéos et il faut beaucoup de centres de données pour accélérer le chargement des vidéos (redondance). Limiter son usage du streaming est une bonne pratique écologique.

  • Réduire le nombre d’abonnements Youtube
  • naviguer sur Youtube avec l’application Freetube ou le site Invidious (ce qui évite de charger le site de Google qui contient de nombreux scripts ainsi que de rester sur Youtube par l’économie de l’attention)
  • diminuer la qualité de la vidéo pour télécharger moins de données
  • télécharger la vidéo avec youtube-dl si on doit la regarder plusieurs fois
  • limiter voir bannir Netflix qui occupe une grande part de la bande passante octroyé au streaming
  • ne plus utiliser Youtube comme jukebox musical (pourquoi charger une vidéo qu’on ne va pas regarder ?)
  • limiter son usage des sites de streaming audio et préférer l’écoute de musique en local sur smartphone ou clé usb

 Utiliser des logiciels P2P pour envoyer des fichiers et communiquer

Les logiciels pair à pair sont une alternative au cloud. Ils sont matures pour la synchronisation et l’envoie de fichiers volumineux ou non. Certains sont relativement simples à utiliser, respecte votre vie privée (pas de compte, pas d’inscription) et permettent de reprendre les transferts inachevés. C’est le cas par exemple de Syncthing qui est un logiciel de synchronisation multi-plateforme qui ne passe pas par des serveurs tiers [2]. Il est même capable de fonctionner dans un réseau local sans internet. Deltachat est une application de chat qui fonctionne avec les emails. Elle ne demande pas de compte en plus que ceux que vous utilisez déjà. Idéalement elle doit être utilisée avec une adresse email respectant la vie privée.
Syncthing, la syncronisation libre et sécurisée
Partager un fichier via le protocole bittorrent
Deltachat, encore une messagerie sécurisée
Jami, logiciel de communication P2P

 Optimiser son usage du courriel

Consulter ses emails avec un client de courriel (un logiciel pour lire et écrire vos emails) va permettre de ne pas utiliser les interface web (appelées webmail) et donc de réduire le nombre de serveurs impliqués dans la lecture des emails. Aujourd’hui Thunderbird sait très bien se connecter à une vaste majorité des serveurs emails y compris ceux des GAFAM.
https://support.mozilla.org/fr/products/thunderbird/install-migrate-and-update

On peut également archiver ses emails (garder 3 mois d’archives sur un serveur parait raisonnable) en local c’est-à-dire les supprimer des serveurs emails. Un email qui n’est pas stocké sur un serveur consomme moins d’énergie.
https://philippe.scoffoni.net/archiver-automatiquement-emails-thunderbird/

La majorité des emails sont aujourd’hui en HTML. Ce format de distribution permet d’ajouter du formatage (gras, italique, souligné) et de changer la taille et la couleur de police. Mais stocker toutes ces informations prend de la place. Un message en HTML pèse bien plus lourd que son équivalent en texte même s’il ne contient que quelques mots.
Pour Thunderbird il faut aller dans les préférences puis dans l’onglet Rédaction, onglet Général et cliquer sur « Options d’expéditions » dans la section HTML. Et choisir « convertir au format texte simple ».

Se désabonner des newsletters que vous ne lisez pas. ne vous contentez pas de les mettre à la corbeille ou en SPAM, désabonnez-vous afin qu’elles ne soient pas envoyées

En outre il faut bannir les signatures avec image qui répétés plusieurs fois sont très consommatrices de ressources.

 Faire durer ses équipements

Produire du matériel informatique (ordinateur, tablettes, smartphones, objets connectés...) est extrêmement énergivore aussi bien sur le plan des ressources utilisés (800kg de matière pour un ordinateur) que sur le plan du transport et de l’assemblage.

Une bonne façon de faire durer le matériel, c’est de ne pas l’acheter mais de le louer. Ça heurte les vieux réflexes de possession ancrés profondément en nous par ce monde sur-consommateur. Mais ça permet de faire coïncider, une fois n’est pas coutume, l’objectif économique de l’entreprise (qui a intérêt à faire durer et donc ré-employer le matériel qu’elle a chèrement acquis) avec la contrainte écologique (ne pas épuiser les ressources, polluer moins en fabricant moins) et éthique (diminuer les pressions économique et géo-stratégique sur les populations qui travaillent dans les mines ou assemblent les machines).

Florent Cayré de Commown

Acheter du matériel d’occasion est un bon moyen de payer ses objets moins chers tout en évitant d’alimenter la chaîne productiviste.

Ne surtout pas jeter son matériel qui fonctionne encore. Si c’est un ordinateur de nombreuses associations récupèrent les ordinateurs de secondes main, si c’est un smartphone, des entreprises (comme Backmarket) les rachète également. Vous pouvez aussi chercher dans votre réseau d’amis ou la famille vous pourriez faire un ou une heureuse.

Chercher à faire réparer ses anciens smartphones. On voit maintenant fleurir dans les centres-ville des réparateurs, et bien souvent le devis est gratuit.

Acheter des ordinateurs et smartphone d’occasion
Avez-vous besoin d’un ordinateur neuf ?
Louer des ordinateurs et des smartphones chez Commown
Réparer ses appareils électroniques dans les Repair Café (Strasbourg)
Vérifier sur iFixit si votre smartphone se répare facilement
Que faire de mes déchets ? par l’Ademe [3]

 Utiliser des systèmes d’exploitations libres

Windows 10 est l’un des OS le plus lourd jamais conçu. Il a des besoins en temps de processeur, en RAM est en espace disque indécent ce qui fait que sur une machine moyenne les composants de l’ordinateur seront utilisés en permanence de manière importante. Si vos usages se limitent à la bureautique et aux emails il peut être intéressant d’envisager la possibilité de passer sur un système libre sur votre ordinateur qui consommera moins de resources et prolongera d’autant la durée de vie des composants.
GNU/Linux pour les débutants

 Créer des sites web léger et sans briques GAFAM

Les sites web moderne sont très lourds, une page peut faire plusieurs mo. En tant qu’internautes on peut bloquer la publicité et les pisteurs pour ne télécharger que les informations essentielles des pages web. Mais on peut également agir en tant que Webmaster.

  • Éviter d’intégrer des outils Google (analytics, fonts, ajax) ou Facebook (boutons j’aime, formulaire de commentaires...) dans nos pages web
  • supprimer les javascripts inutiles souvent fourni avec le CMS
  • ne pas utiliser des images trop lourde
  • limiter les CDN voir ne pas en utiliser
  • se passer des écrans d’accueil intégrant une image avec marqué « entrer »
  • je déconseille Wordpress à titre personnel, car il intègre par défaut des pisteurs Google
  • utiliser des sites statiques quand c’est possible avec des générateurs comme Hugo, Grav ou Pico.

Webmasters, vous n’êtes pas obligés d’aider les GAFAM

 Économiser de l’encre ou du toner

L’utilisation de l’encre et le toner ont également un impact écologique. il est possible de faire des économies en changeant de polices pour une de celles-ci : Free serif, Linux libertine, Century Gothic, Garamond, Times new roman, URW Bookman.
Pour aller plus loin : http://www.d-meeus.be/linux/ink-usage.html

 D’autres conseils

Réduire la résolution de ses photos, cela n’aura probablement que peu d’impact mais vous n’êtes pas forcé de prendre vos photos en 16M de pixels. D’autant que généralement les capteurs des appareils photos de smartphones sont de piètre qualité.

Éteindre sa box quand on ne s’en sert pas. Votre box peut s’éteindre également comme les autres appareils électroniques. Si vous n’avez pas de serveurs, pensez à l’éteindre la nuit par exemple. Vous pouvez également couper le wifi de façon manuelle ou planifiée via l’interface de votre box.

Essayer de vous passer du wifi et passez au câble ethernet. En plus d’un gain de performance vous consommerez moins d’électricité. Si vous n’utilisez pas le wifi pensez à le désactiver dans l’interface de votre box.


Merci aux personnes qui m’ont aidé directement ou indirectement dans la rédaction de cet article.
Valentin GRIMAUD, Marc CHANTREUX, Thibault BRIX, Muriel GIRARD, Rhone-Lola, Florent Cayré, Gyom

Liens annexes
The Shift Project est un think tank qui oeuvre en faveur d’une économie libérée de la contrainte carbone.
Réussir la transition énergétique - Association Negawat

Sources
https://telegra.ph/Pour-un-num%C3%A9rique-%C3%A9cologique-04-05
https://framasphere.org/posts/5843651
https://kaizen-magazine.com/article/bonnes-pratiques-surfer-ecolo/


[1Ainsi elle ne sera stockée qu’une seule fois au lieu d’être répliqué sur chaque serveur de messagerie

[2sauf pour la découverte des pairs

[3Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie

Messages

  • Guenolet
    16 juin, 14:14


    J’essaie de faire en sorte d’appliquer toutes ces recommandations depuis un moment, mais il y a bien un thème sur lequel ça me paraît compliqué, c’est le streaming audio.
    Étant un grand utilisateur de Spotify, j’aime découvrir des artistes via les suggestions de cette plate-forme. Pour limiter les dégâts, on peut par contre télécharger les chansons qu’on écoute régulièrement, pour les écouter hors connexion.

  • raregefa1987
    20 juin, 02:11


    Il ne faut pas hésiter à mettre dans ses favoris des sites internet aussi abouti que celui-ci. Lucie, qui édite ce site de télécharger Godzilla 2 : Roi des monstres gratuit

Un message, un commentaire ?

Note : Ce forum n'est pas un espace SAV. Merci de soumettre vos problèmes sur un forum spécialisé en rapport avec votre question. Si la question concerne un script que j'ai écrit merci de me contacter par courriel.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)