Informagicien, crypto-enthousiaste, adorateur des internets 2.0, des chats et des logiciels libres

État d’urgence : Valls et le Parlement avaient imposé sciemment une loi illégale

samedi 20 février 2016

Mots clés : anti-terrorisme, démocratie, vie privée,

Morceaux choisi de l’article :
Nous avons donc un premier ministre qui a demandé au Parlement de ne pas saisir le Conseil constitutionnel parce qu’il se doutait que certaines mesures ne passeraient pas. Un Parlement qui a accepté de se soumettre. Et un ministre de la Justice qui, lorsqu’il défendait cette loi, voulait aller encore plus loin que la disposition censurée par les Sages.

Dans les commentaires :
C’est plutôt que nous ne sommes pas en démocratie et que si on veut des lois et une justice qui nous conviennent alors il faut devenir une démocratie pour en avoir le pouvoir.

À partir de là tout est dit. Mon petit commentaire personnel :
« Si vous ne le faites pas encore vous devriez vraiment songez à chiffrer vos fichiers, tous vos fichiers. »


Voir en ligne : État d’urgence : Valls et le Parlement avaient imposé sciemment une loi illégale